Les bureaux dans l’ère du post Covid19 – comment seront les nouveaux espaces de travail ?

 

 

Diseño de oficinas post Covid19

 

Les bureaux dans l’ère du post Covid19 – comment seront les nouveaux espaces de travail ?

 

86 % des travailleurs, en faveur de l’installation

d’écrans de protection dans les bureaux 

 

Il est indubitable que le Covid19 impliquera des changements considérables dans la conception de bureaux. En premier lieu, nous aurons besoin d’être sûrs de travailler dans des bureaux préparés pour éviter les transmissions de possibles agents pathogènes et favorisant la sécurité de l’employé.

Les entreprises remettent déjà en question la conception de leurs espaces de travail, individuels et de groupes, quant aux aspects tels que la distance entre employés, les parcours, la taille d’espaces partagés… afin de garantir le retour au travail en toute sécurité, tout en répondant aux inquiétudes des salariés.

En ce sens, plus de 86 % des employés de bureau consultés par Ofita se sont montrés partisans de l’installation d’écrans de protection sur leurs postes de travail. « Les grandes entreprises, les Banques, les compagnies d’assurances… qui disposent de succursales présentes dans tout le pays nous demandent ces écrans comme mesure de protection, aussi bien dans la relation de l’employé avec le client mais aussi au sein des sites centraux pour le personnel lui-même », indique Martín Lopez, directeur commercial d’Ofita.

Ces écrans transparents offrent à chaque personne un isolement individuel, aussi bien latéral que frontal. « Ils permettent aussi bien le passage de la lumière que de la communication entre collègues, ils sont très faciles à monter et leur nettoyage est très simple », explique-t-il.

 

Mais nous allons également voir des changements dans la conception des espaces de travail plus en rapport avec la perception que nous avons des bureaux et des nouvelles formes de travail, selon Ofita, fabricant de mobilier de bureau.

 

Les bureaux dans l’ère du post Covid19 

En premier lieu, après le retour à la normalité, un accroissement du télétravail est attendu, « davantage d’entreprises permettront à leurs salariés de travailler depuis chez eux quelques jours ou pour des moments ponctuels. Il y aura donc une diminution du nombre de postes de travail dans les bureaux, et ceux-ci seront non territoriaux, c’est-à-dire, non assignés à une personne concrète. La fonction du bureau sera de plus en plus sociale, un lieu de rencontre où partager des expériences et de la connaissance ».

 

Selon l’analyse d’Ofita, après ce temps d’isolement la notion de sociabilisation des bureaux nous manque. Les zones de collaboration occupent actuellement 65 % de nos bureaux, et pour plus de 80 % des sondés « il est indispensable » de maintenir ces espaces dans les sièges sociaux.

 

 

nuevos espacios de trabajo

 

Selon le directeur commercial d’Ofita, « après le confinement nous finirons par être saturés par les réunions online et nous aurons besoin d’entrer en relation entre nous et dans des espaces physiques chaleureux ». En ce sens, il rappelle que les espaces de collaboration favorisent les cultures les plus participatives et facilitent les processus de création et d’innovation. En outre, « pour 78 % des travailleurs ayant répondu à l’enquête, le sens d’appartenance à une organisation lorsque l’on travaille au bureau est plus élevé que quand on travaille depuis chez soi ».

 

Les nouveaux bureaux de l’après Covid19 seront, selon Ofita, un écosystème hybride entre espaces privés et espaces de collaboration. « Les bureaux totalement ouverts étaient déjà en diminution avant le coronavirus, nous allons de plus en plus vers la création d’espaces de bureau permettant un équilibre de concentration isolée et de collaboration productive et sociale ». « Et cette expérience de télétravail, que nous vivons si intensément, renforcera cette tendance », selon Martín Lopez.

« En travaillant depuis chez nous, nous avons appris à profiter de moments et d’espaces plus personnels et plus privés, qui nous permettent de mieux nous concentrer, mais en même temps nous regrettons la relation personnelle avec nos collègues et nos collaborateurs. Nos dynamiques de travail seront donc plus flexibles, « le célèbre : travaille où et quand tu voudras », et les bureaux seront mixtes, des zones de travail ouvertes cohabiteront avec des espaces plus ou moins fermés de type cabines… ».

 

microoffice Microoffice

Le bureau ouvert présente de nombreux avantages : il favorise le débat et le travail en équipe, il favorise le travail flexible, il économise des coûts et humanise l’espace de travail en le sociabilisant. Mais il présente aussi des inconvénients ; le bruit, les distractions constantes qui empêchent de se concentrer au travail et le manque de confidentialité lors des conversations téléphoniques ou des réunions. De fait, 70 % des personnes ne sont pas satisfaites de leur environnement de travail, en particulier, parce qu’elles ne peuvent pas s’y concentrer. 

 

« Le fait de disposer d’environnements différenciés permet aux salariés de choisir l’espace le plus adéquat pour leur travail et de s’adapter à son état d’esprit. Cela confère, en plus de la confidentialité, un style de fonctionnement personnalisé », indique le directeur commercial d’Ofita.

Les espaces ‘’privatisés’’ peuvent être plus ou moins fermés, opaques ou vitrés, et la privatisation peut être une expérience individuelle ou d’équipe. « Ce qui est important c’est que ces espaces offrent la possibilité de se concentrer sur l’activité que nous effectuons, avec la confidentialité et la sécurité dont nous avons besoin ».

 

2020-05-12T15:07:13+02:00

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies