Qu’est-ce que l’ergonomie sur une chaise? Caractéristiques principales

77% des télétravailleurs ne sont pas à l’aise avec la chaise de travail qu’ils utilisent à la maison et 93% changeraient la chaise de la maison contre celle qu’ils ont au bureau. Ces données mettent en évidence l’importance de l’ergonomie lors du choix du mobilier de travail et en particulier de la chaise.

La grande majorité des travailleurs à domicile souffrent déjà les effets de s’asseoir sur une chaise inappropriée  8 heures par jour. La fatigue visuelle et le syndrome du canal carpien causés par des mouvements répétitifs sont deux des affections les plus courantes, bien que, sans aucun doute, les douleurs au bas du dos et au cou causées par le maintien d’une mauvaise posture devant l’ordinateur soient les plus fréquentes.

Maladies associées au fait de ne pas travailler avec une chaise ergonomique

Selon une étude sur l’ergonomie au travail d’Ofita, plus de 60% des travailleurs se plaignent de maux de dos, 17% de douleurs musculaires dans les bras et les jambes et 45% déclarent travailler dans des positions douloureuses ou fatigantes.

Prendre soin de la façon dont nous nous asseyons, maintenir une posture confortable ou établir des pauses pour marcher ou s’étirer sont quelques-unes des routines que nous devons intégrer quand nous travaillons à la maison.

77% des télétravailleurs ne sont pas à l’aise avec la chaise de travail qu’ils utilisent à la maison et 93% changeraient de chaise à la maison contre celle qu’ils ont au bureau. Ces données mettent en évidence l’importance de l’ergonomie lors du choix du mobilier de travail et en particulier de la chaise.

La grande majorité des travailleurs à domicile souffrent déjà des effets de s’asseoir sur une chaise inappropriée pendant 8 heures par jour. La fatigue visuelle et le syndrome du canal carpien causés par des mouvements répétitifs sont deux des affections les plus courantes, même si, sans aucun doute, les douleurs au bas du dos et au cou causées par le maintien d’une mauvaise posture devant l’ordinateur sont les plus fréquentes.

L’importance de l’ergonomie sur une chaise

Selon une étude sur l’ergonomie des chaises Ofita, plus de 60% des travailleurs se plaignent de maux de dos, 17% de douleurs musculaires dans les bras et les jambes et 45% déclarent travailler dans des positions douloureuses ou fatigantes.

Prendre soin de la façon dont nous nous asseyons, maintenir une posture confortable ou établir des pauses pour marcher ou s’étirer sont quelques-unes des routines que nous devons intégrer dans notre travail à la maison ou au bureau.

Qu’est-ce qu’une chaise ergonomique?

Mais, sans aucun doute, le plus important est d’avoir une chaise ergonomique. Qu’est ce que cela veut dire? Une chaise ergonomique est celle qui s’adapte à son utilisateur, s’adaptant à la variété des individus, et non l’inverse.

L’ergonomie est l’ensemble des connaissances scientifiques appliquées pour que le travail, les systèmes, les produits et les environnements soient adaptés aux capacités et limites physiques et mentales de la personne.

La principale caractéristique qui différencie une chaise ergonomique d’une chaise «normale» est la position dans laquelle se trouve notre dos lorsque nous l’utilisons et qui nous permet «d’être assis en mouvement».

 

Like by Ofita

Une chaise inappropriée oblige notre corps à adopter une posture dans laquelle le fémur et la colonne vertébrale forment un angle d’environ 90 °, forçant notre colonne vertébrale à se conformer à une position statique dans laquelle nous perdons complètement la capacité d’étirer l’arcade lombaire.

Au contraire, la chaise ergonomique nous oblige à adopter une position plus dynamique dans laquelle notre fémur et notre colonne vertébrale forment un angle beaucoup plus ouvert et favorise la position naturelle de l’arcade lombaire.

 

Hara by Ofita

 

L’ assisse d’une chaise ergonomique, caractéristiques

L’ assisse parfait est celui qui est réglable en hauteur. La chaise doit être positionnée par rapport à la table en fonction de la hauteur de la personne qui l’utilise. Par conséquent, une bonne chaise de bureau doit avoir un levier qui la régule. Un autre détail important est que la partie avant du siège doit avoir une inclinaison vers le bas pour qu’elle n’appuie pas sur la partie avant des genoux et que le sang puisse circuler sans problème.

 

Les sièges ne doivent pas être excessivement mous; doux mais offrant un soutien ferme sur toute sa surface.

L’ergonomie sur la chaise, comment doit être le dossier?

Le dossier d’une chaise ergonomique de qualité doit être inclinable, adapté à notre colonne vertébrale et offrir un soutien à la zone lombaire. Les meilleures chaises de bureau sont celles qui facilitent l’étirement de la voûte lombaire et pour cela, les plus appropriées sont celles qui sont faites de matériaux fermes mais flexibles.

Un exemple parfait est nos chaises les plus ergonomiques: Dhara, Like, Mya, Hara, Fortis, Play, Bossa … Certaines sont déjà disponibles dans notre boutique en ligne.

Le dossier doit nous permettre d’adopter une posture droite, soutenant l’ensemble du tronc, et en particulier le maintien de la zone lombaire est particulièrement important. Il doit également avoir une certaine courbure, vue de côté, pour s’adapter à la forme du dos.

En plus de ces exigences, il est très important que la chaise de bureau intègre le système Sincro. C’est celui qui permet au dossier de s’incliner dans un mouvement synchronisé avec l’assise, favorisant le mouvement naturel du corps et nous évitant de passer de nombreuses heures dans la même position.

 

 

Accoudoirs, indispensables sur une chaise ergonomique

Les accoudoirs sont pratiques pour soutenir et reposer les coudes et les avant-bras. Ils doivent être réalisés de manière à ce que les bras, une fois soutenus, forment un angle de 90 °. Ils doivent également être suffisamment éloignés l’un de l’autre pour que la personne puisse tenir librement et ne soit pas coincée entre les deux.

Ils doivent être légèrement plus petits que le siège pour que cela ne nous empêche pas de rapprocher la chaise de la table. En outre, ils doivent être épais et ne doivent pas avoir d’arêtes vives.